AKKA.IS.online.fr

 

 

 

Le 05 avril dernier, la Direction a convoqué l’ensemble des organisations syndicales en vue de négocier un nouveau Protocole d’Accord Pré-électoral pour les élections de l’Unité Economique et Sociale AKKA France.

D’un côté, les syndicats FO, UNSA et CFE-CGC favorables à une organisation des Comités d’Etablissement (CEt) par pôles métiers (Doc, Informatique, Produit-Process, AéroConseil, Services) que nous appellerons les pro-pôles.

De l’autre, les syndicats CFDT, CFTC et CGT favorables à une organisation des CEt en régions (les 6 régions connues jusqu’au 17 février 2017), dotés de
compétences socio-économiques, que nous appellerons les pro-régions.

Après plusieurs réunions, la Direction refusant de prendre position et souhaitant qu’une majorité entre
les syndicats se dégage, les positions respectives ont engendré un statu quo.

Rien ne nous paraissant plus démocratique que de tenir compte de votre avis dans cette situation figée, nous, syndicats pro-régions, avons souhaité engager une démarche constructive basée sur un sondage et avoir votre avis à vous, les Salariés.

Notre objectif à visée consultative est que vous, les Salariés, soyez acteurs de votre avenir : CEt par pôles métier ou bien CEt par régions ?

Nous avons soumis cette proposition à nos collègues pro-pôles. L’idée a été immédiatement récusée sous prétexte que vous, les Salariés, n’auriez pas la maturité nécessaire, ni les compétences pour apprécier ce qui vous concerne directement.

Vous, les Salariés, femmes et hommes, responsables de famille, en charge de projets personnels et professionnels, qui vous exprimez lors des élections nationales ne seriez pas en mesure de comprendre les implications d’un choix social pour votre entreprise ?

Vous, les Salariés, acteurs au quotidien de la vie d’AKKA France, ne seriez pas en mesure de comprendre que des CEt en région peuvent assurer
l’équité entre les salariés des différentes sociétés, en termes d’activités socio-culturelles, autoriser leur croissance, avoir des représentants du personnel de proximité, avoir, selon le principe de subsidiarité, des centres de décisions au plus proche des salariés et des spécificités locales ?

Vos syndicats pro-régions souhaitent revenir à l’essence même de foederare, la racine latine de fédérer, s’allier, unir les hommes. Car aujourd’hui, nous devons passer du temps de l’intégration des entités à celui de la cohésion des salariés.

Votre voix doit être consultée et entendue car les idées ne naissent que si elles sont partagées. Aussi, dans les prochaines semaines, nous allons tout mettre en oeuvre pour organiser cette consultation.

Nous invitons d’ores et déjà les syndicats pro-pôles à s’exprimer sur leurs motivations, sur les raisons de leur renoncement à l’expression démocratique.

Et si une majorité de salariés pro-pôles ressortait de cette enquête d’opinion, nous serions prêts à assumer nos responsabilités pour honorer leur choix.

Maurice Ricci, notre PDG, nous dit que « le meilleur moyen de prédire l’avenir est de le créer ». Nous pensons que le meilleur moyen de construire votre avenir au sein d’AKKA est de l’exprimer.

 Vous d'abord !



<<Premier <Précédent | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | Suivant> Dernier>>