AKKA.IS.online.fr

 

 

 
Une majorité de Français (55%) refusent de réduire leur salaire ou de renoncer à leurs jours de RTT dans le cas où leur entreprise serait confrontée à une baisse d'activité économique, indique une enquête de l'institut CSA.

"Les Français refusent de faire du salaire ou du temps de travail une variable d'ajustement de l'emploi", analyse Jérôme Sainte-Marie, de CSA.

Or cette perspective est pourtant contenue dans l'accord mal nommé sur la "sécurisation de l'emploi", que la CGT a refusé de signer en ce début d'année (et signé par CFE-CGC, CFDT, CFTC, MEDEF et CGPME).



<<Premier <Précédent | 31 | 32 | 33 | 34 | 35 | 36 | 37 | 38 | 39 | 40 | Suivant> Dernier>>